L’incontournable Machu Pichu

Après cette période à Jenaro Herrera à réaliser le projet humanitaire, je repars en direction de Cuzco en compagnie de Margaux (Feelethik) pour visiter le Machu Pichu.

Après être déposé à la station Hydroelectrica d’où on a le choix pour prendre un train ou marcher pour arriver vers le site du Machu Pichu, nous entamons à pieds bien sûr la marche le long des rails à travers de superbes paysages.


Nous nous arrêtons dans un camping (Los Jardines de Mendor) non loin du début des marches pour l’accès au site où nous passerons la nuit.
Le lendemain matin aux aurores, en avant pour l’ascension des fameux escaliers. 1H30 de marche à travers le brouillard et la pluie (appréciable) pour enfin arriver au sommet. On est content d’en voir le bout !


Et puis nous y voilà ! Le Machu Pichu ! Tout recouvert de brouillard la première heure on commence la visite des ruines dans une ambiance MYSTIQUE ! Les nuages s’en vont petit à petit pour découvrir l’un après l’autre les multiples coins de ce site gigantesque. Toujours entouré par ces montagnes encore embrumées, le soleil prend place, tout le site est découvert.

Il faut bien plus de 4h pour faire le tour complet, les ruines, le temple du soleil, les terrasses, la porte du soleil et le pont inca…
En résumé, un site magnifique et très varié. Seul inconvénient, même si avec sa réputation c’est compréhensible, beaucoup, beaucoup de monde…

SONY DSC
Nous redescendons ensuite les escaliers et repartons en direction de Hydroelectrica le long des rails. Avec la marche qui va avec.
On appréciera les eaux termale de Santa Teresa pour terminer cette aventure et reposer les jambes bien fatiguées !


Pour la suite du programme, je me dirige vers la Colombie, 1semaine de bateau le long du rio Napo pour remonter jusqu’à la frontière de l’Equateur. Et terminer le trajet en bus.
De là, petit changement de programme, la dernière partie du projet se déroulera de nouveau sur Zapallal, ce petit village au Nord de Lima d’où j’ai commencé cette aventure.
Effectivement, je n’ai pas trouvé de structure m’attirant spécialement en Colombie et pouvant me proposer un hébergement. Je vais donc faire un tour « rapide » de la Colombie et redescendre fin Mai pour travailler pendant le dernier mois et demi de ce voyage.
Développer des projets concrets avec l’institution que je connais déjà et qui est bien en place.

Une réflexion sur “L’incontournable Machu Pichu

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s